Date: 
mars 2019 - décembre 2019
Pays: 
Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal
Bénéficiaire: 
Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés de Côte d’Ivoire (APSFD-CI), AFD and CGAP/World Bank financing

Etude de l’impact de la baisse du plafond de taux d’intérêts en UEMOA sur l’inclusion financière et le développement de la finance digitale, à travers les cas du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et du Mali.

La baisse du plafond des taux d’intérêt intervenue en 2014 en UEMOA a réactivé le débat sur la pertinence du plafonnement des taux d’intérêt dans un contexte où l’inclusion financière reste insatisfaisante.

Dans ce contexte, HORUS a été sollicité pour :

  • Evaluer les impacts sur l’inclusion financière de la baisse des taux de 2014 – dans les cas de la Côte d’Ivoire et du Mali. Consolider les résultats avec une étude récente menée au Sénégal.
  • Evaluer la contrainte posée par le plafond de taux sur le développement du crédit digital à travers une analyse des modèles économiques rencontrés en UEMOA et dans d’autres zones.
  • Analyser les pratiques de plafonnement de taux à l’international et proposer des ajustements réglementaires pertinents.
Mission 1 sur 17
Interventions